Là on a seulement 10, nous savons qu’il y a plutôt de types, et ça réduit la possibilité de rencontrer un complément normal, en laissant une proportion du 7 :1 comme on le sait, pour lequel c’est possible finir avec un d’eux.

1 – Enfant de maman:

La belle-mère est souvent une chose pire qu’une sorcière, puisque elle n’a pas l’habilite de disparaitre par magie. Le gosse a été pendant toute sa vie entre des coussins, dans une maison très nettoyé, avec ses vêtements parfaits, son ventre plein, son slip repassé, sans qu’il doive mouvoir un doigt. Aucune fille qui veut passer la tête chez lui ou appeler et demander pour lui, immédiatement va faire partie de la liste des « personnes à éteindre ». La petite-amie devra assumer que toutes ses activités seraient critiquées, n’importe pas quel soit, ce serait mal si elle fait de la gymnastique ou si elle ne fait rien, si elle cuisine trop salé ou sans mettre de la sal, qu’elle utilisait trop ou rien d’assouplissant, qu’elle travaillait ou qu’elle ne voudrait pas travailler.

2 – Aimant d’autos:

Un spécimen de plus en plus nombreux comme des rats dans les places. Si une femme décidait de s’unir avec un de ces fanatiques « écrous », doit avoir compte de que chaque compliment ou phrase aimable qu’elle écoutait, ne sera pas pour elle, sinon pour la voiture, qui sera totalement modifie, sur laquelle il a investi tout l’argent des sorties, des diners, cinéma, vêtements, parfums, que dans un autre monde se seraient pour elle. Samedis soir ne sont pas pour nous, sinon qu’il va sortir avec son flambant petite-amie de quatre pneus pour la exposer comme un frimeur. Seulement apte pur des femmes avec un amant ou également aimant d’autos comme son conjoint.

3 – Junkie:

Foutu, foutu. Selon son dépendance (alcool, jeu, drogue, etc.) nous allons être exposées a différents situations (toutes elles mauvais) et dans le constant danger de perdre pas seulement la tranquillité, sinon toute notre patrimoine. Le junkie habite seulement par sa dépendance : après chaque nourriture, après se coucher et se lever, comme celui qui se brosse les dents. S’il est jouer, bien, il a l’avantage d’être toujours en ailleurs, mais il a le désavantage de rester nous aussi dans la rue. S’il a un penchant pour les drogues, rien à dire ! ce sera impossible le rendre compte pour aucun chose que parler de la philosophie bon marché pendant beaucoup d’heures ou essayer de voler dès le pont suspendu de Cacheuta. Les ivres son un paragraphe á part, ce n’est pas seulement l’odeur a citerne de fermentation qu’ils ont a dix heures de la matin, sinon qu’aux 40-50 années il commencent avec des hémorragies digestives, des varices œsophagiennes, une gastrite, une cirrhose… on doit être pas seulement une patiente, sinon aussi une infirmière !

4 – Baveux:

Nous ne parlons pas de baveux normales, sinon des pathologiques. Lequel qui ne peut pas voir la Tv sans se rendre fou et vociférer des obscénités avec toutes les femmes qui sont dans l’écran, bien même quand il sort un travesti. Lequel que du bout des lèvres par tous veut se baiser la moitie de l’humanité. Lequel qui attends sortir avec une femme pour se rendre compte que toutes les autres se sont très bonnes et il ne peut pas le cacher. En plus s’il a de public, comme un couple d’amis ou des copines du travail de la femme, il se sent plus motivé. Si tu vas acquérir un appareil comme celui-ci, on doit avoir très haute l’estime de soi, et avoir en compte que même s’il regarde les autres, les autres nous regardent ou lui laisser mourir de honte avec un «  nous nous l’avons parle avec le sexologue, jusqu’à tu ne finisses pas avec l’étirement du pénis tu ne peux pas t’enflammer » dans la première chance pour qu’il ne le fait pas une autre fois.

5 – Garçon enrage:

On ne parle pas de cet enragement normal qui ne vient pas de tout mal ! on parle de celui-ci qui se croit la 5eme incarnation du Bruce Lee, pour avoir assisté à une leçon de l’AI-KI-DO. Lequel qui devant la minime provocation élevé la voix et offre coupes de poing, n’importe où, n’importe quand. En finissant plus d’une fête à l’hôpital ou au commissariat, et avec la haine de celles qui vous ont invite par obligation. Chaque fois tu vas recevoir moins invitations, même pas tes frères et sœurs vont le voir. Dans le quartier tous vont avoir de la haine pour lui, parce que ton fiancée s’est assure de maudire et menacer tous les vieilles qi l’on demande de les aider, aux gamins qui ont marche sur son gazon, les chiens qui ont fait pipi dans des plates-bandes. Au mineur contre temps les chaises, souvenirs, mascotte, horloges, etc. vont voler.

6 – Dépressif/dépendent:

Premièrement ils semblent le plus doux et tendre : sans toi je peux pas vivre », « j’ai besoin de toi plus que rien », »t’es l’unique chose bonne dans ma vie ». mais bien, femmes, ces mots ne sont pas si bons. Elles peuvent être vrais LITERALEMENT, et nous rendre compte un jour, quand on rentre du travail, que l’homme ne s’aille pas baigné, habillé, mangé parce qu’il n’a pas trouve sens a la vie sans nous. Qu’il se rend fou s’il trouve une lettre d’un petit-ami de l’enfance et il demande de l’explication comme s’il nous avait trouve « in fraganti » avec son propre frère. Qui nous demande tout le temps où est que nous sommes, et avec qui, si nous l’aimons (chaque 5 minutes) jusqu’à que inévitablement on veut traverser l’Accès Sur (rue trop transitée) avec les yeux fermes en avant de lui répondre le téléphone qu’il nous a acheté et a un seul numéro dans le répertoire téléphonique. Ils peuvent devenir dangereux si on le laisse : harceler, dérangement, menace de suicide, quelqu’un devraient avoir un carnet d’incapacité dans la poche « inapte pour faire un couple »

7- Bohèmes:

Je sais qui c’est généraliser. Mais dans ce cas on parle des hommes qui ne lui plait pas être dans des bureaux, qui savent qu’ils on ne pour une autre chose, des arts plastiques, littérature, musique, danse. Ils pensent qu’un travail formel va leur éteindre son esprit artistique, leur tuera en vie. Ils ne comprennent et se moquent de celui qui travaille 12 heures par un salaire minime. Un cas typique du mec qui a un group de musique pour laquelle il vie et respire, ils répètent presque tous les jours (pardon, les nuits) jusqu’à hautes heures du minuit, et ça leur inhabilite à l’autre jour, pour étudier, travailler, famille, etc. tu poursuivis aux 39 ans dans le garage de ta maison ? ça ne va plus ! rends-toi compte et donne à ta famille une pause ! peut être qu’ils gagnaient des femmes quand ils ont été jeunes, mais à ce moment là, je crois qu’une femme sensée va sortir en courant. Au moins qu’elle aimait souffrir.

8 – Voleurs:

Bref, il peut être pas si mauvais premièrement si nous n’avons pas de respect pour les choses d’autres. Mais après la paranoïa viendra, avec l’installation de alarmes de sécurité dans toute la maison, les plusieurs comptes bancaires au nom de tout personne qu’on connait avec les disputes et désillusions parce que celui qui ont l’air loyal leur ont volé ou les ont escroque, parce que, Comment était le monde mon Dieu, on ne peut pas confier personne, ces nègres de merde te volent dans n’importe quel lieu, j’ai pense jamais Untel veut nous chier comme ça, nous avons partage un planque et nous avons été copines dans un vol (ou un détournement de fonds publics) dès garçons ! si vous va devenir complice d’un petit voleur, sache que l’argent va et viens, que des voleur comme vous il y a partout et que les revisitions dans la prison d’Almafuerte font d’examen rectal.

9 – Avares:

Madame : ferait mieux que vous ayez un travail, celui qui vous payez dans une compte d’épargne et vous ne lui dites rien, sauf en cas d’émergence, la clé. C’est celui qui pleure quand on a une sortie avec une autre couple, celui qui utilisent les chaussures donnes par son père qui ne les utilise pas parce sont très vieux, celui qui plisse le front quand voit qu’elle a dépense plus de 10 pesos en les cadeaux d’anniversaire de sa maman, ou mettent visage de cul quand nous invitons quelqu’un à manger. Il dira « pourquoi est- ce que tu veux plusieurs de chemisiers/portefeuilles/culottes/ sandales/vêtements/médicaments si tu l’as achète l’année passée ! si la femme a du travail, le mec oubliera toujours son porte-monnaie, ou il n’aura jamais plus de vingt pesos avec lui, pour qu’ils doivent recourir à la monnaie de la femme devant certain éventualité comme faire le plein, aller au supermarché, payer les impôts, la télé, le taxi, jusqu’aux préservatifs. Les cadeaux d’anniversaire se seront quelque chose que lui plait (ex. une télé plasma) ou bien, quelque chose qui lui permet faire des économies (ex. tuyau d’arrosage de 20 mt). Ils sont facilement reconnaissable dans un group dès petits, il n’aime pas sortir à danser, manger, ils sont toujours habilles avec des vêtements vieux, ils demandent des monnaies pour le bus, ils vont chez toi toujours à diner et demandent au garçon de leur envelopper les restes, bien qu’il soit le pain.

10 – Gays:

Ces hommes sont toujours très propres, ils sont toujours bien habilles et avec une odeur très riche. Quand vous les parles ils t’écoutent et donnent une réponse franc sur ce qu’ils pensent, ou bien pour te taire parce qu’ils sont fatigues de t’écouter, mais toujours avec des bonnes vibrations. Ils t’accompagneraient voir des vitrines, ils vous mettent l’ombre pour pleurer, te donnent des conseils sur coiffure et maquillage et quand ils dansent sont très amusants. C’est très probable qu’ils ne regardent pas le foot les dimanches, qu’ils ne vont pas jouer mardis et mercredis, qu’ils ne rotent pas après chaque nourriture ou boisson qu’ils ont ingéré, et qu’ils ne crachent pas chaque deux minute. Généralement ils sont cultivés et ont une très bonne relation avec sa mère ou avec la tienne aussi. Ils peuvent te décorer la maison merveilleusement et ils aiment offrir des fêtes avec des nourritures exotiques et des boisons nouveaux. Quand ils te regardent, ils le font aux yeux. Généralement, ils aiment aller au cinéma voir des films de toutes les types, jusqu’à celles allemandes ou japonaises, et à la sortie parler d’elle, des finales probables et comment ont travaille les acteurs. Mais ainsi avec ce merveilleuse complexité et bon sens, évidement comme nous, ils aiment se mettre avec des primates moins évolues. Bien, c’est pas de chance !

 

J’ai étudie:

Compartí, no seas paco